Info, dépêche ou communiqué de presse


société :

CELLECTIS

secteur : Biotechnologie
mardi 27 juin 2017 à 22h31

Cellectis annonce la première administration de UCART123 chez l'homme dans le cadre de son étude clinique de Phase I menée au Weill Cornell Medicine ? NewYork-Presbyterian Hospital ciblant la leucémie aiguë myeloblastique (LAM)


< >

UCART123 est le premier produit candidat allogénique ?sur étagère? issu de l'édition de gènes à être testé aux Etats-Unis

< >

Cellectis annonce la première administration de UCART123 chez l'homme dans le cadre de son étude clinique de Phase I menée au Weill Cornell Medicine ? NewYork-Presbyterian Hospital ciblant la leucémie aiguë myeloblastique (LAM)

< >

Media :
Jennifer Moore, 917-580-1088
VP of Communications
media@cellectis.com
ou
KCSA Strategic Communications
Caitlin Kasunich, 212-896-1241
ckasunich@kcsa.com
ou
Relations investisseurs :
Simon Harnest, 646-385-9008
VP of Corporate Strategy and Finance
simon.harnest@cellectis.com

< >

Regulatory News:

Cellectis (Alternext : ALCLS ; Nasdaq : CLLS), société biopharmaceutique de stade clinique, spécialisée dans le développement d'immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T ingénierées (UCART), annonce qu'un premier patient a été traité dans le cadre de l'étude clinique de Phase I visant à tester le produit candidat UCART123 dans la leucémie aiguë myeloblastique (LAM). UCART123 est un produit candidat contrôlé par Cellectis, ingénieré grâce à la technologie d'édition du génome TALEN®. C'est la première fois qu'un produit candidat fondé sur des cellules CAR-T allogéniques ciblant CD123 sera évalué dans une étude clinique.

Cette étude clinique sur la LAM est menée par le Dr. Gail J. Roboz, Investigateur principal, Directeur des programmes cliniques et translationnels sur la leucémie et Professeur de médecine au Weill Cornell Medicine et au NewYork-Presbyterian Hospital.

L'essai clinique évaluera la sécurité et l'efficacité de UCART123 chez les patients atteints de LAM. La LAM est un néoplasme dévastateur de cellules souches hématopoïétiques clonales, caractérisé par la prolifération incontrôlée de cellules immatures tumorales s'accumulant dans la moelle osseuse, le sang et parfois dans d'autres tissus. Ces cellules perturbent l'hématopoïèse normale et provoquent rapidement une insuffisance médullaire. Aux États-Unis, le nombre de nouveaux cas de LAM par an est estimé à 19 950, le nombre de décès étant estimé à 10 430 par an. Si le taux de réponse complète peut atteindre 80 % chez les patients les plus jeunes ayant reçu une chimiothérapie cytotoxique, la majorité des patients souffrant de LAM rechutent et décèdent de cette maladie. Les patients atteints de LAM qui sont porteurs de caractéristiques génétiques à haut risque appartiennent à la catégorie de patients aux besoins médicaux urgents non satisfaits, dans la mesure où les résultats obtenus avec les traitements existants, y compris la greffe de cellules souches allogéniques, sont particulièrement mauvais.

« Après avoir reçu dans un court délai l'autorisation des autorités réglementaires et des comités d'éthique pour initier les études cliniques pour UCART123, le recrutement et le traitement de notre premier patient représente une étape majeure pour Cellectis, et nous sommes impatients de recruter un premier patient pour notre seconde étude de Phase I pour UCART123 ciblant la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes (LpDC), » a indiqué le Docteur Loan Hoang-Sayag, Directrice médicale de Cellectis. « Ce premier programme ciblant CD123 représentera un changement de paradigme pour notre société, dans la mesure où il fournira un grand nombre d'informations et données complémentaires très utiles pour piloter notre plate-forme de cellules CAR-T ingénierées allogéniques. »

« Nous sommes ravis du recrutement de notre premier patient dans l'étude UCART123 et nous espérons que cette nouvelle immunothérapie se révélera être une arme significative et efficace contre la LAM, » a déclaré le Docteur Roboz.

Cet essai clinique fait partie d'une alliance stratégique de recherche translationnelle formée entre Cellectis et Weill Cornell Medicine en 2015. Le Docteur Monica Guzman, Professeur de pharmacologie en médecine à Weill Cornell Medicine, est co-investigatrice. Son travail se concentre sur les études précliniques et les tests en phase initiale pour optimiser le développement de médicaments ciblant les cellules souches contre le cancer.

À propos de Cellectis

Cellectis est une entreprise biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans le développement d'une nouvelle génération d'immunothérapies contre le cancer fondées sur les cellules CAR-T ingénierées (UCART). En capitalisant sur ses 17 ans d'expertise en ingénierie des génomes, sur sa technologie d'édition du génome TALEN® et sur la technologie pionnière d'électroporation PulseAgile ? Cellectis utilise la puissance du système immunitaire pour cibler et éliminer les cellules cancéreuses.

Grâce à ses technologies pionnières d'ingénierie des génomes appliquées aux sciences de la vie, le groupe Cellectis a pour objectif de créer des produits innovants dans de multiples domaines ciblant plusieurs marchés.

Cellectis est cotée sur le marché Alternext (code : ALCLS) ainsi que sur le Nasdaq (code : CLLS). Pour en savoir plus, visitez notre site internet : www.cellectis.com

Talking about gene editing? We do it.

TALEN® est une marque déposée, propriété du Groupe Cellectis.

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives sur les objectifs de la Société, qui reposent sur nos estimations et hypothèses actuelles et sur les informations qui nous sont actuellement disponibles. Les déclarations prospectives sont soumises à des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient entraîner des différences matérielles entre nos résultats, performances et accomplissements actuels et les résultats, performances et accomplissements futurs exprimés ou suggérés par les déclarations prospectives. Les risques et incertitudes comprennent notamment le risque que les résultats préliminaires de nos produits candidats ne puissent être poursuivis ou être répétés; le risque de ne pas maintenir l'approbation réglementaire pour continuer les essais cliniques UCART123, le risque de ne obtenir d'approbations réglementaires pour UCART123 dans d'autres pays ou pour les autres produits candidats UCART; le risque que l'un ou plusieurs de nos produits candidats ne soient pas développés et commercialisés. De plus amples informations sur les facteurs de risques qui peuvent affecter l'activité de la société et ses performances financières sont indiquées dans les différents documents que la société soumet à la Security Exchange Commission et dans ses rapports financiers. Sauf si cela est requis par la réglementation applicable, nous déclinons toute obligation d'actualiser et de publier ces énoncés prospectifs, ou de mettre à jour les raisons pour lesquelles les résultats pourraient différer matériellement de ceux prévus dans les énoncés prospectifs, même si de nouvelles informations étaient disponibles dans le futur.

Copyright Business Wire 2017
© 2002-2017 BOURSICA.COM, tous droits réservés.

Bourse, conseils et informations

Par la consultation de ce site, vous acceptez nos conditions (voir ici)

Page affichée samedi 16 décembre 2017 à 9h57m23