Info, dépêche ou communiqué de presse


vendredi 15 septembre 2017 à 12h21

Finalement, avec le lancement des tokens LEGAL, SmartOne dispose d'une solution juridique pour la communauté « crypto »


< >

Parmi les fondateurs de SmartOne figure :
Patrick Salm
Fondateur
patrick@smartone.legal
+41 78 696 77 66

< >

Le monde des entreprises « crypto » est en plein essor et le vaste potentiel de la technologie Blockchain se concrétise enfin. Des banques internationales aux startups en phase de démarrage, des milliers d'organisations créent des technologies basées sur la blockchain et toutes sont confrontées aux mêmes défis : elles découvrent que, dans ce « meilleur des mondes », c'est le traditionalisme du secteur juridique qui crée les plus grands obstacles.

SmartOne a cherché à solutionner le problème du manque d'accès à des services juridiques appropriés pour la communauté « crypto ». Le résultat de son travail se nomme LEGAL, un nouveau token basé sur Ethereum.

LEGAL fournit un accès à prix réduit à un marché qui fonctionne pour la communauté « crypto » en rendant les services juridiques à la fois facilement accessibles et adaptés aux activités basées sur la blockchain.

« SmartOne et le token LEGAL représentent un formidable pas en avant pour le secteur juridique », a déclaré le professeur Thomas Fischer, président du conseil de fondation de SmartOne.

« Avant le lancement de LEGAL et du marché SmartOne, la communauté "crypto" n'était pas correctement desservie. En créant un marché juridique offrant des services à la communauté "crypto" sous un format fonctionnant pour elle, SmartOne résout un problème qui pouvait potentiellement freiner la croissance des services basés sur la blockchain. »

En permettant au monde « crypto » d'accéder à des services juridiques, réglementaires et de conformité adaptés, SmartOne pense que les entreprises « crypto » seront dorénavant en mesure de satisfaire aux exigences des marchés de services financiers. En retour, cela les aidera à accéder aux financements dont elles ont besoin pour devenir des entreprises florissantes.

Alors que SmartOne se prépare pour l'événement générateur du token LEGAL, ses objectifs à plus long terme incluent la création d'un écosystème complet qui servira à promouvoir les activités de recherche et développement liées au protocole SmartOne, ainsi que le lancement d'un système d'évaluation du risque pour les actifs crypto qui facilitera l'arrivée d'investisseurs institutionnels sur le marché de la blockchain en procurant un niveau de confiance dans la sécurité des nouveaux lancements de tokens.

La fondation de SmartOne et le protocole SmartOne

Le token LEGAL est au c½ur de l'écosystème SmartOne. Ses rôles principaux consistent à fournir des adhésions et à faire office de licence pour utiliser les protocoles SmartOne, permettant aux détenteurs de tokens d'accéder à des services juridiques, dont les exigences réglementaires communes liées aux processus de lutte contre la corruption et de type « connaissez votre client », grâce à la technologie blockchain.

Pour fournir les services juridiques dont a besoin la communauté « crypto », SmartOne s'est associée avec SKUANI, un marché de services juridiques florissant, et avec NextLex, un développeur de logiciels d'automatisation des processus basés sur le Cloud pour les documents et les contrats. NextLex simplifie les processus décisionnels complexes et met en ½uvre des protocoles de gestion du risque et de mise en conformité.

SmartOne s'est également associée avec LegalOne, fournissant un avis juridique robuste pour la mise en ½uvre et l'analyse des événements générateurs de tokens, permettant ainsi aux entreprises « crypto » de se lancer sur des bases juridiques solides.

Le lancement officiel de SmartOne a eu lieu le 30 août 2017 à l'occasion du 7ème Blockchain Meetup qui s'est tenu à Vaduz, au Liechtenstein.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Copyright Business Wire 2017
© 2002-2017 BOURSICA.COM, tous droits réservés.

Bourse, conseils, infos et forums

Par la consultation de ce site, vous acceptez nos conditions (voir ici)

Page affichée lundi 25 septembre 2017 à 17h07m49