Info, dépêche ou communiqué de presse


société :

MARIE

mardi 14 novembre 2017 à 16h34

A l'occasion du Salon des Maires de France, la FIMIF publie le premier guide de l'Achat Made in France à destination des acteurs publics.













Communiqué de presse

13 Novembre 2017

Parution inédite

Logo FIMIF 2016.png 

A l'occasion du Salon des Maires de France, la FIMIF publie le premier guide de l'Achat Made in France à destination des acteurs publics.

Dans un contexte où un nombre croissant de responsables de collectivités tâche de favoriser l'achat français, la FIMIF répertorie et met en avant les nombreuses options possibles pour acheter français tout en suivant le cadre légal. Le but est d'orienter de manière vertueuse la commande publique vers les PME françaises, qui reçoivent moins d'un tiers des 200 milliards dépensés annuellement.



















Premier guide à destination des acheteurs publics

Ce manuel s'inscrit dans l'esprit du Code des Marchés Publics, qui régit toute contractualisation supérieure à 25 000 euros. Il relève les bonnes pratiques qui permettent aux collectivités publiques de se fournir plus localement et propose des solutions simples pour favoriser l'emploi local.

Avec près de 200 milliards d'euros dépensés chaque année (environ 10% du PIB national), les collectivités publiques sont en effet des acteurs clés pour faire jouer l'effet multiplicateur sur l'emploi de l'achat Français. En outre, l'étude de la FIMIF se penche sur l'impact économiques des appels d'offres auprès de tous les administrés. Les offres présentant le prix facial le moins élevé ne sont pas nécessairement les offres aux retombées économiques les plus fructueuses. Le coût économique global, à l'honneur ici, comprend l'ensemble des coûts engendrés par la réalisation et l'exploitation, mais aussi l'impact social et environnemental, le démantèlement ou le recyclage, pour un périmètre donné.

Des moyens d'actions largement sous-estimés

Ainsi, la FIMIF met en lumière sept champs d'action, pour lesquels l'acheteur public dispose d'un levier souvent sous-estimé. En premier se trouve la capacité pour l'acheteur de pondérer l'offre, suivant des critères techniques ou environnementaux, en lien direct avec la possibilité d'insérer des exigences de circuits courts ou de développement durable. Une municipalité pourra par exemple utiliser cette clause dans la fourniture de repas issus de l'agriculture biologique et locale dans sa restauration scolaire. Mais le panel de solutions est large, car l'acheteur public peut aussi rejeter les offres « anormalement » basses, simplifier les appels d'offres ou tout simplement repenser ses pratiques, comme démontré dans l'étude.

D'une manière générale, l'Acheteur public est invité à devenir un acteur militant et stratège, véritable orchestrateur d'une commande vertueuse.

Le guide complet est disponible sur http://www.fimif.fr/guide-de-lachat-made-in-france-a-lattention-des-acheteurs-publics/

 

       

A propos de la FIMIF

La FIMIF est une association de loi 1901 créée le 14 juillet 2015 par un groupe d'entrepreneurs et de consomm'acteurs. Son objectif est de rassembler les entreprises et les consommateurs pour porter plus haut la voix du Made in France. Elle rassemble aujourd'hui 280 adhérents cotisants et 10 000 abonnés, de tous horizons. Elle s'est donné pour missions de sensibiliser et outiller les consommateurs ; fédérer les acteurs économiques de l'écosystème « Made in France » et réaliser des études inédites sur les enjeux clés du Made in France. www.fimif.fr

Contact Presse : Agence Victoire - Victoire MARIE - 06 63 83 26 66 - victoire@agence-victoire.com

© 2002-2017 BOURSICA.COM, tous droits réservés.

Bourse, conseils et informations

Par la consultation de ce site, vous acceptez nos conditions (voir ici)

Page affichée dimanche 19 novembre 2017 à 7h57m38