Info, dépêche ou communiqué de presse


société :

HANGZHOU TOURISM COMMISSION

jeudi 12 octobre 2017 à 13h45

Pour célébrer l'esprit artisan, Hangzhou lance un nouveau projet d'artisanat d'art près du Grand canal


HANGZHOU, Chine, le 12 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Abritant un riche patrimoine culturel chinois et haut lieu de l'artisanat traditionnel, la ville de Hangzhou lance un nouveau projet d'artisanat d'art au Pavillon de démonstration des métiers, offrant aux visiteurs internationaux la possibilité de découvrir les meilleurs exemples de l'artisanat local traditionnel comme la poterie, la teinture par noeuds et la confection d'ombrelles en papier huilé, tout en intégrant cette expérience par la visite de musées, permettant de s'immerger dans la culture chinoise.

Ce projet d'artisanat d'art vise à allier le patrimoine culturel immatériel intemporel et la mode, ce qui permettra à un plus grand nombre de découvrir les grandes icônes culturelles de Hangzhou de façon intéressante et interactive.

Situé près du Grand canal, et l'un des deux sites du patrimoine de l'UNESCO à Hangzhou, le Pavillon est entouré par quatre musées qui célèbrent quelques-uns des artisanats chinois les plus en vue : le Musée des arts et de l'artisanat de Hangzhou, le Musée de l'éventail chinois, le Musée des couteaux, des ciseaux et des épées chinoises, et le Musée des ombrelles chinoises.

Un des grands projets d'art au Pavillon est le magnifique tissage du bambou traditionnel. Cet artisanat emblématique de Hangzhou a impressionné de nombreuses personnes avec ses précieux détails et sa réalisation époustouflante.

« Il y a un vieil adage chinois selon lequel on peut se passer de viande, mais on ne peut pas se passer de bambou. Je pense que le maozhu (bambou d'hiver) offre un matériau tout à fait naturel et respectueux de l'environnement, qui est très délicat et proche de nos vies », explique Zhang Xinrong, le tisseur de bambou âgé de 58 ans qui propose ses superbes réalisations en bambou depuis 40 ans.

Le tissage du bambou a des exigences plus strictes que celles de la plupart des autres artisanats, car une seule erreur peut anéantir tout le travail déjà réalisé. Les visiteurs peuvent découvrir les procédés de cet artisanat, du moulage jusqu'à la préparation et le tissage des bandelettes de bambou, tout en apprenant l'histoire et les techniques de Zhang au Pavillon.

« De nos jours, peu de gens souhaitent encore apprendre le tissage du bambou. C'est pourquoi je veux venir au Pavillon et présenter le concept à davantage d'enfants, leur montrer la beauté et les avantages qu'offre le tissage du bambou, et transmettre l'héritage culturel chinois traditionnel à la génération suivante. »

En outre, les ciseaux Zhang Xiaoquan traditionnels, les ombrelles en papier huilé, les pots en argile pourpre cuits dans le sable, et la peinture sur gourde sont également des artisanats à découvrir. Plus de 30 projets d'art sont proposés dans différentes sections aux visiteurs qui veulent confectionner eux-mêmes leur propre souvenir du musée.

Le Pavillon a déjà accueilli de nombreux invités éminents du monde entier, comme l'ancien premier ministre néerlandais Wim Kok et sa femme, qui ont visité le Pavillon et ainsi pu découvrir l'artisanat traditionnel de Hangzhou et rencontrer des artisans chevronnés.

A propos de Hangzhou

Hôte du G20 en 2016, Hangzhou est une ville que Marco Polo a qualifiée comme la ville la plus belle et la plus magnifique au monde. Terre de thé et de soie, elle perpétue son héritage, de ville dynastique prospère à une métropole dynamique et éblouissante offrant des sites du Patrimoine mondial, des vues pittoresques naturelles et une profonde culture chinoise. Située à 50 minutes de Shanghai par train rapide, Hangzhou offre un transit sans visa de 144 heures.

© 2002-2017 BOURSICA.COM, tous droits réservés.

Bourse, conseils et informations

Par la consultation de ce site, vous acceptez nos conditions (voir ici)

Page affichée lundi 23 octobre 2017 à 2h22m09